jeudi 7 juin 2012

Pourquoi j'ai soutenu et continue de soutenir François Hollande



Il a su amorcer le virage nécessaire pour redresser le pays en proposant la réorientation de la construction européenne vers la croissance. Il a compris que seule la ré-industrialisation du pays pouvait permettre de sortir du chômage de masse. Ces options constituent une nouveauté chez les socialistes, alors que j’étais de ceux qui les défendent depuis longtemps. Je connais par ma profession, les difficultés des entreprises pour démarrer et se développer dans un monde où seule la rentabilité financière est recherchée. Or les emplois industriels sont ceux qui créent le plus d’emplois induits. L’épargne populaire doit donc être orientée vers la création d’activités
D’autres, qui revendiquent le soutien de François Hollande, suivaient Dominique Strauss Kahn, qui proposait une position intransigeante à l’égard de la Grèce, vouant l’Europe à une austérité éternelle en tarissant les possibilités d’investissement productif.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire